Araucana: take a Chil’ pill

A première vue, ça ne paie pas de mines, ni de cuivre ni d’argent. On a beau être rue de l’hôtel des monnaies, rien de très clinquant à l’horizon. Quelques tables dans un restaurant tout en longueur ouvert sur une cuisine simplex et une décoration aux tons orangés. Bref, a priori, Araucana, c’est pas le Pérou.

DSCF1622

Non, justement, ce n’est pas de Pérou, mais de Chili qu’il s’agit. Araucana, pour les érudits, c’est un poème épique célébrant la conquête espagnole. Pour les zoo-zo avicoles, c’est une volaille blanche d’Amérique latine qui se distingue par de jolies roufla-plumes de part et d’autre du bec et qui pond des œufs couleur China blue comme dans le nuancier de Farrow and Ball. Mais pour le Bruxellois, même fraîchement implanté, Araucana, c’est LE restaurant chilien d’Outre-Quiévrain. Le seul où on peut arriver à peu près toute heure du jour et de la nuit et être sûre de trouver des empanadas et du pastel del chocro (quezaco ?), le seul aussi où on peut déguster l’authentique cuisine maison au son de la guitare sans que ça vous coupe l’appétit, le seul enfin où le sourire de Roxana et la gentillesse de sa famille ne vous feront pas sentir ici comme un Chilien dans un jeu de quilles.

DSCF1613

Araucana, c’est aussi un lieu de mémoire et l’histoire du Chili dans 40 mètre carrés. Entre les drapeaux bleu blanc rouge et les bouteilles de Carménère, des coupures de journaux encadrées forment une sorte d’autel votif au-dessus de la cheminée. Au centre, des photos fanées d’Adéla, la mère de Roxana. Fuyant la dictature de son pays, Adéla ouvrit ce restaurant à son arrivée à Bruxelles et anima pendant longtemps depuis ses fourneaux le souvenir passionné du Chili, avant de les confier, souvenirs et restaurant, à sa fille il y a quelques années. C’est ce qui s’appelle rendre la moneda de sa pièce.

DSCF1625

Le menu présente la cuisine chilienne d’Arica à Punta Arenas, en s’éloignant parfois un peu (beaucoup) des frontières nationales. En découvrant la carte, on sirotte un pisco sour en butinant des morceaux de pain trempés dans le pebre, sauce à la tomate, ail, oignon et origan.

DSCF1618

Chez Roxana, on trouve bien sûr les petits chaussons de viande (pâte brisée su jour svp), le Chili con carne, les viandes argentine (400 grammes minimum) et le pastel del chocro une version latine sucrée salée du hachis Parmentier, les pommes de terre étant remplacées par de la purée de maïs et quelques raisons secs. Surprenant mais délicieux.

DSCF1617

Au fur et à mesure de la soirée, les tables se remplissent d’habitués, et même de gens célèbres (« ils reviennent car ils savent qu’ici on les ennuie pas ») venus goûter un peu de chaleur et entendre les rires de Roxana. La guitare commence à jouer des airs chiliens, puis de manière plus inattendue, du Joe Dassin et du Johnny Halliday, parce qu’on a repéré qu’on était français (il n’est pas Belge Johnny à la base ?).

DSCF1619

A l’heure du dessert, on n’a pas pu résister à la torte de mil hojas, la version chili du mille feuilles au dulce del leche, et on a bien fait. Pendant ce temps-là, le frère et la belle-sœur de Roxana sont arrivés pour dîner avec une amie mexicaine, comme un soir sur deux depuis deux semaines. Sans vigogne, pardon, sans vergogne, on a entamé la conversation, se découvrant des amis communs à Bruxelles et à New York, on est tombé des nues, on a parlé du Chili, puis on a ri, beaucoup ri. Et on a dit merci.

DSCF1621

En partant, on était déjà invité à revenir le samedi suivant pour l’anniversaire du fréro. Quant à Noël, on irait volontiers le passer à Santiago.

http://www.restaurantaraucana.be

 Où : Rue de l’Hôtel des Monnaies 63  1060 Saint-Gilles, Bruxelles, +32 2 539 25 76

Quand : à Pâques avec il, en semaine à l’improviste

Avec qui : le Cardinal Mazarin, Raul Ruiz, Pablo Neruda

A vos pieds : des santiag(o)s

Dans votre ipod : Guillermo Garcia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :