Les Variétés: un pot pourri belge place Flagey

Le décor est planté: une place bétonnée, un quart Perret, trois quarts esplanade de gare de Crimée. Sur le côté, l’ancien paquebot de la RTBF donne un aspect vintage assez recherché à l’endroit. Au coin, se pâme le café Belga, haut lieu de l’after work parlementaro-co-missionnaire, où le petit monde bruxellois se retrouve pour éponger quelques Vedettes et grignoter des portions de fromage agrémenté de moutarde à l’ancienne et de sel au cumin.

Chaque dimanche, la place Flagey s’anime d’un marché coloré, où les locaux, porte bébé inclus, remplissent de grands paniers de nourriture biobo. On y mange une douzaine d’huitres accompagnées d’un coup de vin blanc, on y déguste une tarte aux pommes maison àl’allure un peu douteuse, gage que la main a été mise à la pâte, et on y achète les légumes anciens pour la soupe de la semaine. Bref, on enjoy le Bruxelles prox Ixelles.

Dans le prolongement de la place se trouve « les Variétés », restau bibendumé dans les règles, pour son assiette comme pour son ambiance brasserie années 30. On s’attend à voir onduler des cols en zibeline, déambuler des chaussures vernies et doucement s’enrouler des boas au cou des belles. La  carte nous fait elle, des œillades insistantes auxquelles on succombe volontiers.

On patiente avec une assiette de bulots mayonnaise, écho d’Ostende puis le menu annonce des spécialités du grill. Le Styx ici embrasse à la chaine des entrecôtes parfaites, des poissons charnus et même des moules (bah oui…).. Point de vue moules justement, on vous évitera la blague du pull-over, trop cliché, mais on vous fera tout de même l’article: à l’estragon, à l’ail (on conseille alors les couples de faire le même choix), au safran… Le bouch (ot) à oreille fonctionne. Sur toutes les tables, ce sont les années folles de la coquille.

On aussi goûte aussi avec plaisir le bar entier venant avec sa fière salade niçoise, emprunt canaille au Sud de la France. C’est frais, c’est saint, ça se mange sans fin. Et le Vouvray (on en viendrait même à célébrer l’exil des fortunes françaises) aide bien.

Au dessert, ça se fait plus classique, mais tout aussi gourmand. Dame blanche XXL, sorbet multi parfums…on est bien, Tintin.

Et puis on s’en va, un peu guilleret, traverser la Place Flagey, jusqu’à dimanche prochain.

Où:Place Sainte-Croix, 4 – 1050 Ixelles – Bruxelles – Tél. 02/647.04.36

Quand: après un shopping place saint boniface, un tour au musée d’Ixelles

Avec qui: de nouveaux arrives, une correspondante de la BBC, des amis de passage

Dans votre iPod: Bénabar, Bruxelles

A vos pieds: des babies noires

www.levarietes.be

3 Commentaires

  1. Moi je dis:

     » « Mon king, je vous arrête, JU à
    Bruxelles c’est un joyau
    Nous sommes en période de fêtes
    C’est idéal comme cadeau »

  2. Harry Potter · · Réponse

    Trop trop bien une fois.

    Le 23/10/12 19:33, Les Assiettes de Juliette a crit:

    > Juliette posted: « Le dcor est plant: une place btonne, un quart Perret, > trois quarts esplanade de gare de Crime. Sur le ct, l’ancien paquebot de la > RTBF donne un aspect vintage assez recherch lendroit. Au coin, se pme le > caf Belga, haut lieu de l' » >

    1. Merci à mon public préféré!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :