Cap sur la Villa Corse

L’affaire avait été rondement menée. Partout sur le continent et dans la Castagniccia, le signal avait été donné et le réseau s’était activé. Le comité secret se retrouverait ce samedi dans cette paillote du boulevard de Grenelle pour une rencontre au sommet. La cible était bien identifiée et connue des services, il fallait donc être discrets, ne pas éveiller les soupçons et garder le loup hors de la bergerie. On avait brouillé les pistes et les ondes, on avait juste averti la famille. Ce dîner, c’était Corsa nostra….

@villacorse

De l’avis des anciens, la Villa Corse est litte/oralement un plan en béton, une valeur sûre dont la longévité prouverait presque à elle seule la qualité. A la Villa, on sort (le) couvert sans pour autant craindre de se faire plastiquer. C’est une table où pizutu et nationalistes se mêlent, armes et cagoules baissées, avant de donner l’assaut à des assiettes chaleureuses et ensoleillées. Pour autant, la Villa Corse n’est pas un lieu neutre. Malgré le décor co(r)stisant très parisien, la cuisine se lit dans le texte en prise directe depuis les relais de Calvi, Bonifacio et Ajaccio, assurant une forme gourmande de continuité territoriale.

@villacorse

Dans le butin, des plats terra rossa qui sentent bon le maquis et les embruns. Poêlée de supions au thym, foie gras au cédrat, charcuterie des montagnes, ravioles de mustelle et bisque de crustacés. D’attendus cannelloni au brucciu se disputent le consensus avec un cabillaud au risotto à la tome, une belle côte de veau aux sucs de myrte ou encore un magret rôti au miel de Lozari. Et si vous êtes patients, attendez jusqu’à l’automne que le sanglier pointe le bout de son nez pour finir en civet. Choisissez alors pour l’accompagner une Pietra ou un verre de Vermentino, de Niellucciu ou de Sciacarellu. Vous verrez, ça coule de source, un peu comme comme la Restonica, rafraîchissante et mouvementée. Et pour achever ce tour de l’île en beauté, comptez sur les canistrelli, fiadone et baba rhum/cédrat. À bocca chjusa, né moschi né bonbucconi.

@villacorse

Au moment du règlement de comptes, ça se corse un peu, mais la rançon se fait en silence. On est consentant, et puis c’était tout de même très bon… un vrai 16/(GR)20.

Où: 164, boulevard de Grenelle, 75015 – 01 53 86 70 81

Quand: au retour des vacances pour le corsica ferry spirit, un soir au printemps pour préparer la transhumance

Avec qui: Patrick Fiori, Thomas Dutronc, Napoléon, un 2A, un 2B, une veuve.

A vos pieds: le maquis

Dans votre ipod: I Muvrini, Dio vi salvi Regina

lavillacorse@wanadoo.fr

2 Commentaires

  1. Harry Potter · · Réponse

    Mais tes o , Bastia ? Je te croyais Lige.Canal historique papa.

    Le 25/09/12 9:55, Les Assiettes de Juliette a crit:

    > Juliette posted: « L’affaire avait t rondement mene. Partout sur le > continent et dans la Castagniccia, le signal avait t donn et le rseau > s’tait activ. Le comit secret se retrouverait ce samedi dans cette paillote > du boulevard de Grenelle pour une rencon » >

  2. @canalhistorique: C’est un peu mon problème en ce moment, je ne sais plus trop où j’habite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :