Indémodable Joe Allen

Ça fait 40 ans que ça dure. 40 ans que Joe Allen honore la rue Pierre Lescot de sa présence et nos papilles de ses inimitables bacon burgers et barbecue ribs. Le secret de sa longévité ne se trouve ni dans la DHEA ni dans le yoga. Non, c’est tout simplement parce que Joe, c’est un peu notre rêve américain, notre conquête de l’Ouest, nos oreilles de Mickey à nous. Et c’est pour ça qu’on y revient, encore et toujours.

En 1972, c’était le dégel. Kissinger se rendait à Moscou, Nixon allait en Chine et George Mc Govern rentrait chez lui. En France, Zinedine Zidane voyait le jour, la feuille d’impôt de Chaban était publiée dans le Canard et les 103 faisaient leur serment sur le Larzac. On n’avait toujours pas de pétrole, mais Joe avait eu l’idée de partager son bun quotidien avec nous, et par la même occasion sa culture food nationale, si bien qu’on lui criait déjà: « US, don‘t go home »!

Chez Joe, on a la frite, mais pas seulement. On a aussi des eyeribs parfaitement tasty, des épis de maïs à faire pâlir KFC, des double deckers à foison, et surtout, rendons à la salade Cesar ce qui lui appartient, de l’abondance dans l’assiette de l’entrée au dessert (strawberry shortcake, cheesecake, brownien et apple crumble – diabétiques s’abstenir).

Dans vos verres, du Petit Verdot de Napa, du Zinfandel de Yountville, et même du Merlot blue label de la Francis Ford Coppola Winery façon ‘Born to be wine’ qui s’accorde très bien avec toutes ces pépites gustatives.

Enfant, j’étais persuadée que Joe était le frère de Woody. Et je trouvais qu’ils s’étaient plutôt bien répartis les rôles dans la famille: l’un derrière sa caméra, l’autre derrière ses fourneaux, coups de feu sur Broadway contre coups de feu en cuisine. Et puis, l’évidence s’est imposée. Hannah et ses sœurs ne viendraient pas s’attabler en terrasse. Tant mieux, ça fera toujours plus de place pour nous, à Minuit à Paris.

Où: 30 Rue Pierre Lescot  75001 –  01 42 36 70 13
Avec qui: William, Jack, Averelle et Ma’…, une associée de chez A&O
Quand: breakfast, brunch and dinner
A vos pieds: des converses beaucoup portées, des new balance gris passe
Dans votre IPod: Smile, Lily Allen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :