Thoumieux? Bah, non, pas vraiment en fait.

Vous avez salivé devant les vitrines de Petit H, le rejeton d’Hermes, vous avez fait la queue pour acheter vos gilets chez b., la ligne prime d’Agnès B., mais vous ne connaissiez peut-être pas « Bistro T », la succursale du Thoumieux, le dernier piège de Jean-François du même nom…
A mon avis, pas trop la peine de s’aventurer dans la rue Campagne-Première pour ça. La carte est bistronotique en effet, mais sans doute un peu faiblarde et trop classique (entrecôte, confit de canard, foie de veau). Les assiettes manquent de peps’, à l’image de la salle, curieusement calme pour un vendredi soir. Même le fameux Thoumieuxtoutchocolat n’a pas déclenché les applaudissements.
Point très positif, le vin. C’est bien normal, on était venu avec….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :